• cblachot

L'architecture de Stéphane Gilot (thème 13)

Thème du mois : art et architecture

Le Musée d’art de Joliette a dû fermer complètement ses portes durant deux années complètes, de 2013 à 2015, afin d’être rénové de fond en comble. Il le fallait, pour répondre aux normes de conservation muséale. Durant cette fermeture, l’artiste Stéphane Gilot a réalisé un projet de résidence de recherche au Musée, une résidence de chantier en quelque sorte, durant ce temps d’entre-deux, durant ce temps où l’architecture se défaisait puis se refaisait.

Son projet de résidence a donné lieu à une exposition dans le nouveau MAJ, Le catalogue du futur, qui a été présentée en deux volets, du 26 février au 29 mai 2016, puis du 4 juin au 4 septembre 2016.

Avec ce projet, le Musée devenait non seulement le sujet de l’exposition, mais de manière plus radicale encore, l’artiste le reconstruisait par l’intermédiaire d’installations architecturales inédites à travers lesquelles le visiteur était invité à circuler. Le premier volet de l’exposition était composé de dessins, de maquettes, de vidéos et d’installations immersives visant à imaginer le passé et le futur du Musée. Le deuxième volet de l’exposition, présenté durant l’été, incluait des performances d’artistes se déployant à travers l’architecture de l’exposition et réalisées par le Chœur du Musée d’art de Joliette, Belinda Campbell, Sophie Breton et k.g. Guttman.

« Depuis 15 ans, voire plus, Stéphane Gilot s’attelle à scruter des lieux et à transgresser ses règles et moeurs. Devant ses installations, le visiteur n’a pas le choix de prendre position, dans tous les sens du terme. (…) Pour clore Le catalogue des futurs, la partie Pavillon reprend une configuration chère à l’artiste, celle de l’architecture panoptique qui permet, à celui qui se trouve en son centre, de tout observer (comme le gardien d’une prison) », écrivait Jérôme Delgado dans un article paru dans Le Devoir en mars 2016.

À PROPOS DE STÉPHANE GILOT

Le travail multidisciplinaire de l’artiste combine des installations architecturales où la vidéo et la performance jouent un rôle important, ainsi que des dessins, des aquarelles et des maquettes. Son approche de la sculpture est souvent conçue d’après le contexte de présentation et transforme l’espace en tenant compte de son aspect architectural et idéologique, tout en interrogeant le terrain métaphorique de l’art et de ses publics.

https://www.stephanegilot.com/

Vue de l'exposition Le catalogue des futurs, Musée d'art de Joliette. 2016. Photo : Richard-Max Tremblay


Vue de l'exposition Le catalogue des futurs, Musée d'art de Joliette. 2016. Photo : Richard-Max Tremblay


POUR PARTICIPER À MUSÉE EN QUARANTAINE

Vous avez jusqu'au mercredi 30 juin à midi pour nous envoyer vos créations artistiques inspirées du nouveau thème.


Cliquez ici pour savoir comment participer.

Cliquez ici pour consulter tous les articles concernant le thème du mois (art et architecture).